Julien Pillot

Tout commençait plutôt bien pour Julien : il grandit à Tours (France), y fait Maths Sup et Maths Spé, obtient un diplôme d’ingénieur et commence un doctorat de maths en Écosse… Mais paf, la folie le frappe : il se lance dans le métier de comédien en entrant à l’INSAS (Bruxelles) en 2005, d’où il ressort diplômé en 2009 avec Grande Distinction.
Il travaille alors sur divers projets, au cinéma comme au théâtre. Au cinéma, il joue dans de nombreux courts-métrages, est le héros de la web-fiction  »RAM » et de la série pour enfants  »Stan et Pitchou ».

Au théâtre, il intègre pendant un an la Ligue d’Impro Pro de Belgique, est un des membres fondateurs du Rafistole Théâtre, et joue dans « L’Oiseau Vert », adapté de Carlo Gozzi (plus de 100 représentations, Belgique et France). Il travaille également au Théâtre Varia avec Michel Dezoteux dans « Les Trois Soeurs » de Tchekhov et au KVS avec G. Dermul et W. Thomas dans « Gewonnen Brood/Pain Perdu ». Il participe à la création du Collectif 6414 avec lequel il travaille sur « Le Dictateur » (Émilie Maréchal), joue dans « Une Virée » d’Aziz Chouaki (m. s. Sophie Maillard), ainsi que dans « Petit Emir » (Marie Vaiana), inspiré du « Petit Prince ».

En 2013, Julien retrouve sa Touraine natale et y impulse la création de la Cie Oculus, pour porter des projets. Le premier sera l’adaptation du roman « Rester Sage » d’Arnaud Dudek (Alma Éditeur). Viendra ensuite « Le Bar sous la Mer » (m.s. Arnaud Anson), adapté de nouvelles de Stefano Benni. Et en 2016 sera créé « Petites Histoires de la Folie ordinaire » de Petr Zelenka. Il devient également lecteur à voix haute au sein du projet « Milles Lectures d’Hiver » (Région Centre).

Quand il n’est pas sur les planches, Julien court, pédale et nage, ou crapahute dans la montagne.